Presentation...

 

hypnose portrait 2

Je m’appelle Sebastien Ouddane, j’ai 38 ans, je vis à Carcassonne, je suis en couple depuis 18 ans et papa de 2 enfants.

Formé et certifié par la très compétente équipe de l’Académie pour la Recherche et la Connaissance en Hypnose Ericksonienne (ARCHE), je suis PRATICIEN certifié en hypnose ericksonienne.
Formé également au RITMO® par sa conceptrice, Lili Ruggieri.

Passionné par l’hypnose et la pnl depuis des années, j’ai fait le choix de quitter mon ancienne activité professionnelle afin de me consacrer entièrement à cette forme d’accompagnement et d’en faire mon activité principale.

Ma première rencontre avec l’hypnose moderne fut un bouleversement et une réelle prise de conscience quant aux possibilités infinies qui sont là, cachées en nous derrière des limitations et des habitudes apprises.

Aujourd’hui et après avoir été formé par Kevin Finel au sein de l’ARCHE (école française incontournable et de notoriété internationale), je vous propose de vous accompagner sur le chemin du changement grâce aux outils que sont l’HYPNOSE, la PNL et le RITMO (mélange d’EMDR et d’hypnose).

 

Ma vision de l'accompagnement ...

Je crois que l’accompagnement en hypnose doit se construire sur un lien de confiance et sur une réelle motivation dans l’atteinte de l’objectif.

Contrairement à d’autres approches, ma position n’est pas d’être « celui qui sait » pour l’autre, mon rôle est plutôt de l’aider à construire les changements recherchés à partir de son histoire, bref….chaque séance se doit d’être unique et sur-mesure.

Certaines personnes pensent qu’elles n’ont qu’à s’asseoir sur un fauteuil et à attendre que l’hypnotiseur les « reprogramme » ….un coup de baguette magique en somme, évidemment il n’en est rien contrairement à ce que voudrait nous faire croire certaines émissions. La personne hypnotisée est hautement active en séance même si de l’extérieur le corps semble au repos.

Pour finir cette courte introduction, je rappelle que la pratique de l’hypnose fait partie des thérapies brèves et non pas instantanées, certaines problématiques nécessiteront une ou deux séances pour une personne et peut-être cinq ou six pour une autre.

L’approche utilisée se base sur une recherche d’autonomie à long terme et non pas sur un travail superficiel du symptôme.